Conseils pour aider notre enfant dans son développement [Montessori Fi Bayti ]

5733280bfa78d93ccc6ba3520aec1fb9.jpg

As Salamou 3Alaykounna .

Je laisse la parole à Oum Ismail,  de chez Montessori Fi Bayti que je vous invite à visiter si ce n’est pas encore fait!

Nous pensons que le rôle de maman est si naturel, si facile… avant d’avoir notre premier enfant ^^
Puis bébé arrive, entre les pleurs, les coliques on est vite dépassé. L’attachement est là, nous apprenons à connaître bébé puis nous tissons un lien.
Ce lien devient solide et parfois ce lien est tellement fort qu’il ne laisse aucune place à quelqu’un d’autre, le papa par exemple.
Prise dans cette relation, nous ne voyons pas grandir bébé, qui commence à se retourner, ramper, s’assoir, puis acquiert la station debout ainsi que la marche.

Et là, nous oublions un point important, maintenant que bébé est libre d’explorer il va s’en donner à coeur joie. Quel plaisir, le monde paraît tellement différent lorsque nous sommes debout!
Maintenant il va falloir accepter, et laisser place à l’enfant. Et trouver sa place n’est pas chose la plus facile. Tiraillée entre l’envie de protéger et l’envie de le laisser explorer.
Quelques pistes pour se positionner en tant que maman :

1/ Favoriser le maximum effort dès la marche assurée.

Qu’est ce que le maximum effort ? Le laisser porter quelque chose de lourd, le laisser monter l’escalier si il le souhaite (positionner vous derrière afin de sécuriser le périmètre) etc.
Il traverse une période où il a besoin de tester sa force ainsi il va développer des compétences motrices mais aussi une bonne dose d’adversité. Si nous sous-estimons nos enfants et ce dès qu’ils sont plein d’entrain en leur disant « non tu es trop petit » ou « c’est trop lourd pour toi », alors nous leur envoyons le message qu’il n’est pas capable et aussi qu’il n’a pas le droit d’essayer. Quel dommage, c’est ici que ce joue un point très important: le développement de l’estime de soi.

2/ Laisser le temps de répéter.

L’enfant a besoin d’essayer de mettre ses boutons, cela ne se produit jamais du premier coup. Par la répétition, se développe tellement de choses comme la concentration mais aussi le perfectionnement du geste.

3/ La collaboration, faire ensemble

Nous faisons participer notre enfant à la vie quotidienne. Mettre la table, couper des légumes, éplucher les fruits, laver la vaisselle. La collaboration est le premier pas vers l’autonomie. Il est important de permettre à l’enfant de faire avec nous, et c’est déjà un grand pas.
Nous lui montrons un geste puis nous le laissons le refaire. Attention, le but n’est pas le résultat, mais le processus. Bien entendu nous ne ferons pas de jugement sur son travail. Son travail à lui, c’est de se construire… et c’est déjà un bien grand travail ^^.

4/ Savoir s’effacer lorsque l’enfant fait les choses par lui même

Le plus subtil, c’est de savoir s’effacer pour ne pas déconcentrer l’enfant ni par nos paroles ni nos gestes. La première concentration doit être préservée car elle est fragile. Et parfois, nous sommes trop envahissantes en voulant faire pour lui. Constamment nous leur apportons explications et autres aides alors qu’il n’a formulé aucune demande en ce sens.

5/ Prendre le temps de regarder son enfant, seulement regarder.

Les enfants ont besoin de notre regard, car trop souvent nous sommes présents oui, mais disponible NON. Il nous arrive de passer des semaines entières avec notre enfant sans n’avoir été que très très peu disponible.
Le seul fait de s’asseoir et regarder son enfant, regarder et s’intéresser à un dessin qu’il a fait par exemple est important.A cet âge, le regard soutient l’activité de l’enfant.

6/ Etre un modèle

Autant se faire que peu, nous souhaitons que nos enfants soient calmes alors montrons l’exemple! Nous devons incarner les valeurs que nous souhaitons pour nos enfants. Cela demande du travail personnel. La plus difficile des éducations… c’est bien la nôtre.

Oum Ismaïl, éducatrice Montessori, fondatrice du blog http://www.montessorifibayti.com.

➡ Vous pouvez télécharger gratuitement mon guide expliquant comment mettre en place la pédagogie Montessori à la maison en cliquant ici.

Il nous reste plus qu’à appliquer ces conseils in sha Allah !

Publicités

2 réflexions sur “Conseils pour aider notre enfant dans son développement [Montessori Fi Bayti ]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s