L’éducation des enfants et la base de leur formation par Shaykh Ferkous #1

wpid-fotor_144805456027990.jpg

As salamou 3alaykounna wa rahmatou llah akhawati.

Je vous partage des conseils , et une réalité,  à propos de l’éducation de nos enfants en tant que mamans musulmanes, provenant du Shaykh Ferkous . Je vous ai divisé ce cours en plusieurs articles,  afin de ne pas vous décourager à la lecture et d’y réfléchir à son rythme bi idhni Llah. Cependant,  il est tout à fait possible de le lire entièrement sur son site officiel .

Bismi Llahi Ar Rahmâni Ar Rahîmi

L’éducation islamique se base sur l’établissement de l’équilibre entre le côté spirituel et matériel

Louange à Allah, Maître des Mondes, et paix et salut soient sur celui qu’Allah a envoyé en miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection.
Ceci dit :
L’éducation islamique se base sur l’établissement de l’équilibre entre le côté spirituel et matériel, qui sont les deux réalités de l’existence humaine et sur lesquels la vie de l’homme s’organise. L’homme ne doit pas être matérialiste au point de se croire éternel ni de s’adonner aux passions de la vie d’ici-bas ni à ses plaisirs. Il doit plutôt considérer son propre monde spirituel qui est large et profond. C’est dans ce sens que l’éducation islamique s’est distinguée des autres systèmes éducatifs, non seulement dans la préparation de l’homme à la vie de ce monde, mais aussi pour la vie éternelle dans l’au-delà.

L’enfant est le centre du processus éducationnel

Puisque l’enfant est le centre du processus éducatif, il est donc impératif que sa vie et son esprit soient bâtis selon la forme qui lui a été élaborée et avec les différentes connaissances et concepts qu’il reçoit et qui lui sont inculqués. Cela, pour qu’il puisse maîtriser son esprit et ses idées afin qu’il n’ait de conception théorique dans la vie que celle qui lui est voulue utiliser dans ses observations et ses expériences, suivant ce qu’il a appris ou ce dont il s’est exercé et ce qu’on lui a enseigné.
Les fondements des traits de la personnalité de l’enfant se forgent durant la période de l’enfance ; c’est-à-dire une fois qu’il atteint l’âge de la raison. Pour cela, il est un devoir vis-à-vis de son éducation de le former, de l’adapter à la vie et de le préparer à la mener. Son éducation physique consiste à le nourrir et à prendre soin de lui assurer la croissance physique. Son éducation spirituelle consiste à lui procurer ce qui purifie son âme et l’élève. Son éducation intellectuelle s’effectue en lui pourvoyant toutes sortes de sciences et de connaissances, car un esprit sain dépend de l’éducation saine, et en l’habituant au bien et en lui interdisant le mal, conformément à la méthode et à l’éducation instituées par Allah جلَّ جلاله, parce que la droiture de l’enfant dépend de la salubrité de son esprit, et sa déviation dépend de la corruption de son esprit. Et la salubrité et la corruption de son esprit dépendent de la manière dont il est orienté, particulièrement durant l’enfance et au cours de la période de préparation de son éducation.

Les fondements de l’éducation de l’enfant

Pour cela, sa préparation éducative repose sur des fondements dont l’éducation basée sur la foi et l’exercice à la connaissance de son Créateur viennent au premier lieu, car c’est cette foi qui l’incite à faire le bien, le détourne du mal, guide son comportement et le maîtrise. En effet, la foi est étroitement liée aux actions ; pour cela, Allah جلَّ جلاله a fait des actions un véritable signe de la sincérité de la foi, et a blâmé ceux qui séparent les actions de la foi. Il dit alors :
﴿يَقُولُونَ بِأَفْوَاهِهِمْ مَا لَيْسَ فِي قُلُوبِهِمْ﴾ [آل عمران: 167].
Le sens du verset :
Ils disaient de leurs bouches ce qui n’était pas dans leurs cœurs﴿ [Âl `Imrâne (La Famille d’Imrane) : 167].
Il dit aussi :
﴿كَبُرَ مَقْتًا عِنْدَ اللهِ أَنْ تَقُولُوا مَا لاَ تَفْعَلُونَ﴾ [الصفُّ: 3].
Le sens du verset :
C’est une grande abomination auprès d’Allah que de dire ce que vous ne faites pas﴿ [Es-Saf (Le Rang) : 3].

La véritable foi est celle d’où émane la bonne conduite, qui produit les bonnes actions et qui fait émerger une bonne moralité.

Le Noble Coran regorge de versets qui relient la foi aux bonnes œuvres. Et de ce fait, la mission de l’éducation est d’établir une relation étroite entre la foi et les actes, vu que les œuvres reflètent et manifestent la foi. Par conséquent, la priorité des priorités dans la formation de l’enfant est de lui enseigner les sens de la croyance saine et ses sublimes objectifs, lui faire comprendre ses réalités et ce qu’elle lui apporte comme bonheur éternel par un enseignement fait de savoir et de connaissance, pour réaliser ce que dit Allah جلَّ جلاله:
﴿يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا قُوا أَنْفُسَكُمْ وَأَهْلِيكُمْ نَارًا﴾ [التحريم: 6].
Le sens du verset :
﴾Ô vous qui avez cru ! Préservez vos personnes et vos familles, d’un feu …﴿ [Et-Tahrîm (L’Interdiction) : 6].
Ainsi, l’enfant est inclus dans le verset, puisqu’il est une partie de ses parents.

ls doivent, alors, lui enseigner ce qui est licite et ce qui est illicite et le protéger des transgressions, des péchés et lui apprendre le reste des commandements. Certains savants disaient : « Il est de notre devoir d’enseigner à nos enfants et à nos siens la religion, le bien et tout ce qui est indispensable à la bonne éducation » voir : Tafsîr El-Qortobi (18/195-196).

Aussi, parmi les piliers de l’éducation et de la formation de l’enfant est de lui enseigner les normes du bien et du mal dans cette vie et lui apprendre ce qui lui faut entreprendre pour faire le bonheur de sa personne et ce qu’il faut délaisser pour lui éviter les malheurs. Cela s’accomplit en dirigeant les dispositions naturelles de l’enfant à s’en remettre à Allah عزَّ وجلَّ, à le connaître, à mettre sa confiance en Lui et avoir de la sérénité envers Lui عزَّ وجلَّ; de façon à ce qu’il ne s’humilie que devant Allah عزَّ وجلَّ, qu’il ne craigne que Lui عزَّ وجلَّ et que son cœur ne s’attache qu’à Lui عزَّ وجلَّ, car c’est en cela que réside le sentiment de fierté du musulman qui est en contact avec le Tout-Puissant, le Sage. Sa personnalité se distingue par cette fierté religieuse requise, conformément à ce que dit Allah عزَّ وجلَّ:
﴿وَللهِ الْعِزَّةُ وَلِرَسُولِهِ وَلِلْمُؤْمِنِينَ﴾ [المنافقون: 8].
Le sens du verset :
﴾Or c’est à Allah qu’est la puissance ainsi qu’à Son Messager et aux croyants﴿ [El-Mounâfiqoûne (Les Hypocrites) : 8].

Cette personnalité se singularise également par rapport à celles qui s’y opposent et qui sont marquées par l’abaissement, la soumission, la peur ou l’adulation à quiconque des créatures. De là, il est un devoir de préserver et de garder la nature saine pour laquelle les fils d’Adam ont fait serment à Allah عزَّ وجلَّ. Il a pris d’eux le pacte de l’adorer exclusivement et de ne lui attribuer aucun associé et Allah عزّ وجلّ se chargera d’assurer leurs subsistances. Allah عزَّ وجلَّ dit à ce sujet :
﴿وَإِذْ أَخَذَ رَبُّكَ مِنْ بَنِي آدَمَ مِنْ ظُهُورِهِمْ ذُرِّيَّتَهُمْ وَأَشْهَدَهُمْ عَلَى أَنْفُسِهِمْ أَلَسْتُ بِرَبِّكُمْ قَالُوا بَلَى شَهِدْنَا أَنْ تَقُولُوا يَوْمَ الْقِيَامَةِ إِنَّا كُنَّا عَنْ هَذَا غَافِلِينَ. أَوْ تَقُولُوا إِنَّمَا أَشْرَكَ آبَاؤُنَا مِنْ قَبْلُ وَكُنَّا ذُرِّيَّةً مِنْ بَعْدِهِمْ أَفَتُهْلِكُنَا بِمَا فَعَلَ الْمُبْطِلُونَ﴾ [الأعراف: 172-173].
Traduction du sens :
﴾Et quand ton Seigneur tira une descendance des reins des fils d’Adam et les fit témoigner sur eux-mêmes : « Ne suis-Je pas votre Seigneur ? » Ils répondirent : « Mais si, nous en témoignons… » – afin que vous ne disiez point, au Jour de la Résurrection : « Vraiment, nous n’y avons pas fait attention. Ou que vous auriez dit (tout simplement) : « Nos ancêtres autrefois donnaient des associés à Allah, et nous sommes leurs descendants, après eux. Vas-Tu nous détruire pour ce qu’ont fait les imposteurs ? » »﴿ [El-A`râf : 172-173].

Allah عزَّ وجلَّ dit dans un hadith Qoudoussi (divin) : « J’ai créé tous mes serviteurs sur la foi innée. Puis, les diables sont venus à eux et les ont détournés de leur religion. Ils leur avaient interdit ce que Je leur avais permis, et ils leur avaient ordonné de M’attribuer des associés au sujet desquels Je n’ai fait descendre aucune révélation  »   Rapporté par Mouslim, chapitre de « La description du paradis, de ses délices et de ses habitants » (hadith 7386), par Ahmad (hadith 17947), par l’intermédiaire de `Iyâdh Ibn Himâr El-Moudjâchi`i رضي الله عنه.

Tout comme on doit pousser les énergies naturelles, comme les instincts et les inclinations pourvus à l’enfant par Allah عزَّ وجلَّ, vers le bien et envers l’orientation pour laquelle il est créé, pour qu’il soit fier et élevé avec, et pour qu’il puisse éviter de s’attacher à ce monde vain et éphémère et se livrer aux plaisirs défendus ou de répondre à l’appel de Satan.

Le Prophète صلَّى الله عليه وسلَّم dit : « Satan détient une semence en fils d’Adam, l’ange en détient une autre. Quant à celle de Satan, elle consiste à pousser au mal et à démentir la vérité. Par contre, celle de l’ange consiste à pousser vers le bien et à croire à la vérité. Celui qui trouve en lui cette dernière, qu’il sache qu’elle vient d’Allah et qu’il loue Allah, et celui qui trouve en lui l’autre semence, qu’il demande protection auprès d’Allah de Satan le lapidé ». Puis il récita :
﴿الشَّيْطَانُ يَعِدُكُمُ الْفَقْرَ وَيَأْمُرُكُمْ بِالْفَحْشَاءِ﴾ [البقرة: 268].
Traduction du sens du verset :
﴾Le Diable vous fait craindre l’indigence et vous commande des actions honteuses﴿ [El-Baqara (La Vache) : 268] ( Rapporté par Et-Tirmidhi, chapitre de « L’exégèse du Coran » (hadith 3256), d’après `Abd Allâh Ibn Mass`oûd رضي الله عنه. El-Albâni l’a jugé authentique dans Sahîh Et-Tirmidhi (hadith 2988), dans El-Michkât (hadith 74) (deuxième recension), dans Hidâyat Er-Rouwât (70), dans Sahîh El-Mawârid (38) et dans En-Nassîha (34).

L’éducation est aussi un moyen de récupérer celui qui a dévié et de le diriger vers sa nature saine. La mission de l’éducation et son bon accomplissement sont bien récompensés dans l’au-delà. Allah عزَّ وجلَّ dit :
﴿وَأَمَّا مَنْ خَافَ مَقَامَ رَبِّهِ وَنَهَى النَّفْسَ عَنِ الْهَوَى. فَإِنَّ الْجَنَّةَ هِيَ الْمَأْوَى﴾ [النّازعات: 40-41].
Le sens du verset :
﴾Et pour celui qui aura redouté de comparaître devant son Seigneur, et préservé son âme de la passion, le paradis sera alors son refuge﴿ [En-Nâzi`ât (Les Anges qui Arrachent les Âmes) : 40-41].

Voilà pour cette première partie Akhawati.  Qu’Allah nous accorde une descendance pieuse.

Par Oum Assiya

Publicités

3 réflexions sur “L’éducation des enfants et la base de leur formation par Shaykh Ferkous #1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s