Pas d’anniversaire ! [+ Avis religieux ]

wpid-fotor_144390596700313.jpg

As Salamou 3alaykounna wa Rahmatou Llah!

Bientôt un an que je suis une oummi. Bientôt un an que j’évolue avec ma fille . Mais je ne veux pas vous raconter cette première année passée  ( quoi que … pourquoi pas un résumé lool ) , je veux que ce premier anniversaire soit en fait un rappel pour moi , mais pour vous aussi. Quel est le statut de l’anniversaire en islam ?

Allah et son Messager -صلى الله عليه وسلم –  nous ont ordonné 3 fêtes : al `id al fitr – la fête de la rupture du jeûne-,  al `id al adha – la fête du sacrifice –  , al joumou3a – le vendredi -. Et Allah a dit dans le Qur’ân ( Sourate 5 al Maida / verset 3) : « Aujourd’hui j’ai parachevé pour vous votre religion, j’ai complété mon bienfait sur vous et j’ai agrée pour vous l’islam comme religion ». Ainsi que dans la sourate ash Shoura / verset 21 :
Allah a dit dans la sourate ash Choura n°42 verset 21: « Ou bien auraient-ils des associés qui auraient établi pour eux des lois religieuses qu’Allah n’a jamais permises? ».

Il n’est donc pas permis d’ajouter ou de retirer quelques choses de notre religion . Les anniversaires ( ou toute autre fête ) sont elles légiférées par Allah et son Messager ? Voici quelques preuves , et avis sur cette pratique qui n’a aucun fondement islamique :


Question : Le Chaykh a été question au sujet des anniversaires (a’yâdu-lmîlâd) ?

Réponse : D’après ce qui ressort de la question, c’est que ce qui est voulu [par] «’îdu-lmîlâd» c’est [l’anniversaire de] l’homme.
Chaque fois qu’une année s’écoule [à compter du jour de] sa naissance, [les gens lui] innovent une fête au cours de laquelle se rassemblent les membres de la famille autour d’un grand ou petit festin (ma’dabah).

Et mon avis en cela, c’est [son] interdiction (mamnû’) car, en Islâm, il n’y a pas de fête (‘îd) pour une quelconque occasion (munâsabah) hormis :
-la fête du sacrifice (‘îdu-ladhâ),
-celle de la rupture [du jeûne] (‘îdu-lfitr) de Ramadân
-et l’évènement hebdomadaire (‘îdu-lusbû’) qui est le jour du vendredi (djumu’ah)

Et dans les « Sunan » de Nisâ î, d’après Anas Ibn Mâlik -l’Agrément d’Allâh sur lui- :« Les gens de l’époque de l’ignorance avaient deux jours dans l’année durant lesquels ils se divertissaient et lorsque arriva le Prophète – Prière et Salut d’Allâh sur lui – à Médine il dit :« Vous aviez deux jours durant lesquels vous vous divertissiez mais [désormais,] Allâh vous les a changé en mieux que cela : la fête de la rupture et celle du sacrifice. »

Et [fêter les anniversaires,] risque d’ouvrir une porte à l’innovation (bid’ah) comme ce qui pourrait être dit :« Si fêter l’anniversaire (mawlid) du nouveau-né (mawlûd) est permis alors sa permission pour le Messager d’Allâh -prière et Salut d’Allâh sur lui- est prioritaire (awlâ). » Et toute chose dont on ouvre la porte et qui mène à une interdiction est [elle-même] interdite.

Et c’est Allâh qui accorde la Succès.

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine dans Madjmû’ fatâwâ wa rasâ il fadîlat (2/302) copié de mukhlisun.com


Question :Qu’en est il de la célébration des anniversaires?

Réponse : La célébration d’anniversaire n’a aucune source dans la shariah authentique. En fait, c’est une innovation, puisque le prophète -sala Llahou 3alayhi wa salam-  a dit : « Toutes paroles non conforme à nos enseignements est à rejeter » . Ce hadith est rapporté par Boukhari ainsi que par Mouslim. Dans la version de Mouslim,il est rapporté sous la forme: « tout acte non conforme à nos enseignements est à rejeter »

Il est bien connu que le Prophète – sala Llahou 3alayhi wa salam- n’a pas célébré son anniversaire durant toute sa vie, et n’a jamais ordonné non plus de les célébrer. De plus, aucun des califes bien guidés ou de ses compagnons en général, ne l’ont fait.Et ils sont les mieux informés parmis les gens concernant la sounnah et sont ceux qui aimaient le plus le messager d’Allah – Sala Llahou 3alayhi wa salam-.Ils étaient aussi les plus rigoureux dans le suivi de ce que le prophète – Sala Llahou 3alayhi wa salam- a apporté.Donc si on suppose que l’on doit celèbrer les anniversaire,cela aurait été fait évidement de leur temps.De même,il n’est pas connu qu’un des grands savants des meilleurs générations ont fait ou ordonné de célébrer les anniversaires.

Par conséquent, une telle célébration ne fait pas parti des Lois qu’Allah a envoyé avec Son Messager Mouhammad – Sala Llahou 3alayhi wa salam – . Nous demandons à Allah et à tous les Musulmans d’en être témoin que si le Prophète – sala Llahou 3alayhi wa salam- avait fait ou ordonné une telle pratique, ou que ses Compagnons auraient fait ainsi, nous nous précipiterions et appellerions les gens à le faire .

Les éloges vont à Allah, nous sommes les plus aigus dans le suivi de sa sounnah et dans le respect de ses commandements et de ses interdits. Nous demandons à tous les Musulmans d’être ferme sur la vérité, et d’éviter tout ce qui diffère de la shariah pur d’Allah.

Cheikh ibn Baz (dans le livre intitulé « Fatawa islamiya lil mahra el mouslima« )


Question : Quel est le jugement législatif selon vous au sujet de la fête des mères et des anniversaires. Est-ce une bonne ou mauvaise innovation ?

Réponse : Fêter les naissances, que ce soit celles des prophètes ou bien des savants ou encore des rois et des chefs d’états…tout ceci fait partie des innovations au sujet desquelles Allah n’a fait descendre aucune preuve.

Et la naissance la plus grandiose fut celle du messager d’Allah صلى الله عليه و سلم et malgré cela, il n’est pas établi qu’il l’ai fêté, de même que les califes bien guidés et les compagnons ne l’ont pas fait. Ni même les successeurs des compagnons ni ceux faisant partie des siècles vertueux, tout ceux là n’ont pas organisé de festivité à l’occasion du jour de la naissance du prophète صلى الله عليه و سلم .

Ceci fait plutôt partie des innovations apparues après les 3 premiers siècles, chez certains ignorants qui ont imité les chrétiens dans le fait de fêter la naissance du messie عليه السلام . Et les chrétiens ont innové cela et autre que cela dans leur religion. Le messie ne leur a pas légiféré de fêter sa naissance mais ils ont innové cela et certains musulmans les ont imité après les siècles vertueux.

Ils ont donc fêté la naissance de Muhammed صلى الله عليه و سلم comme les chrétiens fêtent la naissance du messie.

Ces deux groupes de gens sont des innovateurs et des égarés sur cette question, car les prophètes n’ont pas légiféré à leurs communautés de fêter leur naissance mais plutôt ils leur ont légiféré de les prendre pour modèles, de leur obéir et de les suivre concernant ce qu’Allah a légiféré.

Quant à ces fêtes, tout cela représente une perte de temps, une perte d’argent, fait revivre des innovations et éloigne les gens de la sounnah, et c’est à Allah qu’on demande l’aide.

Sheikh Al Fawzan/ Al Mountaqa min fatawa / vol.1 – p.204  n.185
traduit par SalafIslam.fr

Qu’Allah nous guide , nous raffermisse sur le Haqq , et nous accorde une descendance pieuse.

Par Oum Assiya

Publicités

2 réflexions sur “Pas d’anniversaire ! [+ Avis religieux ]

  1. oum wassim bouziane dit :

    Salem3leyki barakAllahoufiki pour ce rappel malheureusement il y a encore beaucoup de musulmans qui ne sont pas au courant de cela et surtout quand les pays musulmans fete l’anniversaire de notre messager ils en font une fete nationale subanAllah ils mettent le peuple entier dans l’égarement qu’Allah guide tout les musulmans

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s